• Jean-Claude Singla

La maison individuelle, star de l'après-Covid ?

Le nombre de permis de construire délivrés en France en 2021 a dépassé les chiffres d'avant la pandémie, avec une hausse sensible des maisons individuelles. Selon les estimations dévoilées vendredi par le ministère de la Transition écologique, il y a eu 471.000 logements autorisés l'année dernière. Non seulement c'est nettement plus (+18,9%) qu'en 2020, quand les confinements avaient mis un coup d'arrêt à l'activité, mais c'est aussi davantage (+4,6%) qu'en 2019, avant l'irruption du Covid. Il faut remonter à 2018 pour trouver un chiffre supérieur sur 12 mois. Mais surtout, la hausse est très nettement tirée par les villas et lotissements : avec 211.800 permis de construire pour des logements individuels, soit 15,8% de plus qu'en 2019, ce secteur n'a pas été aussi dynamique depuis 10 ans. Ce qui confirme chez les Français une forte progression pour le vert et l'envie de jardin avec la sortie des confinements. Les logements collectifs (259.200 permis de construire), eux, sont sortis du trou de la crise sanitaire mais restent encore en-deçà de l'avant-Covid. "C'est tiré par les logements individuels ", commente Clara Wolf, de Meilleursagents, "Dans tous les sondages qu'on fait, il y a cette envie de vert, d'espace, un certain désattrait des métropoles en faveur des zones périurbaines".

Source : Batinfo.com.