• Jean-Claude Singla

La prorogation du PTZ et du Pinel jusqu'à fin 2022, est adoptée.

Le gouvernement avait renvoyé la prolongation de ces aides qui devaient expirer fin 2021, au débat sur le futur budget, et c'est par 2 amendements présentés par ses soins que la prolongation du PTZ et du dispositif Pinel a été actée par les députés. L'amendement gouvernemental sur le prêt à taux zéro prévoit de prendre en compte pour le calcul de cette aide "une base de ressources plus récente", a déclaré la ministre déléguée au logement. "Dans une logique de contemporanéisation, les revenus de l'année de l'émission de l'offre de prêt plutôt que les revenus de l'année N-2" seront pris en compte, précise le texte. Le PTZ s'adresse aux particuliers qui achètent leur propre logement, et permet de solliciter des prêts sans intérêt auprès des banques. "Le gouvernement soutiendra le PTZ après 2022 avec quelques ajustements", a souligné Mme Wargon. L'Assemblée a également adopté la prolongation du dispositif "Pinel", destiné aux futurs propriétaires qui comptent louer leur bien et s'engagent à demander un loyer inférieur au marché. La mesure offre "de la stabilité en 2021, 2022 et de la visibilité pour 2023 et 2024", a résumé Mme Wargon. Elle prévoit en effet une réduction progressive du "Pinel" en 2023 et 2024, "afin d'organiser la transition vers un dispositif plus efficient". "Le dispositif est maintenu inchangé jusqu'en 2024 pour les logements situés dans les quartiers prioritaires ou qui satisfont des normes environnementales exemplaires", précise l'amendement adopté. (Source : batirama.com).


© 2020 by Jean-Claude Singla